Quelle option choisir entre le stacking et l'emprunt??

Personne ne le souhaite, mais il peut arriver un moment où vous serez obligé de choisir entre mise en jalonnés vs. Emprunt. En effet, selon le capital qu'il détient ou en fonction de la situation financière qu'il traverse, il peut arriver qu'un joueur de poker épuise son capital et qu'il se retrouve obligé de trouver des fonds ailleurs pour continuer à participer aux tournois en espérant se refaire. Dans ce cas, il a la possibilité de faire un emprunt ou d'opter pour un stacking (mise en jalonnés). Afin de vous permettre de mieux comprendre le sujet, nous expliquerons les deux termes, puis nous illustrerons par des exemples.

Mise en jalonnés ou backing ou encore stacking

Le concept du stacking est plutôt simple. Le parieur ne dispose pas des fonds nécessaires pour participer à un tournoi. Il se tourne alors vers ce qu'on appelle un « bailleur de fonds », qui lui payera soit une partie soit la totalité des buy-in. Les gains issus de ce tournoi (s'il y en a) seront partagés en fonction de l'entente entre les deux parties. L'avantage ici est que le joueur ne prend aucun risque, tout en ayant la possibilité de s'en sortir avec un gain plus ou moins conséquent. Un accord entre les deux parties peut par exemple stipuler que le partage sera fait à 50% ou à 60% pour le bailleur contre 40% pour le joueur.

Emprunt

Le principe de l'emprunt demeure le même que ce qui est généralement utilisé. Il s'agira ici de prêter une somme qu'il faudra rembourser plus tard, avec ou sans intérêt selon les termes de l'accord établi avec le créancier. L'avantage ici est que vos gains demeureront vôtres, et tout ce que vous aurez à déduire, c'est le montant du prêt.

Mise en jalonnés vs. Emprunt

L'évidente différence entre les deux pratiques réside dans l'aspect risques vs. récompenses. En optant pour un backing, il n'y a pas de risque en jeu, mais vous renoncez à une grande partie de votre cagnotte au cas où vous gagneriez. Si le buy-in est par exemple de 1 000 €, et que vous remportez un prix dont la valeur est de 100 000 €, vous ne repartirez qu'avec un gain de 40 000 € dans le cas où vous auriez opté pour un stacking dont les termes sont fixés à 60%. Si par contre vous aviez choisi l'emprunt, vous vous seriez banalement fait 99 000 €. Il est donc évident que chacune de ces deux options présente ses avantages et ses inconvénients. Si vous croyez en vos capacités, il serait nettement mieux de faire un prêt plutôt que de choisir un financement. Maintenant que vous savez comment faire la différence entre mise en jalonnés vs. emprunt, il ne vous reste plus qu'à faire un choix avisé et à vous lancer dans l'action.